01 solution anti crise : Être Web Entrepreneur ?

Une solution anti-crise est-elle possible ?

Y a-t-il une solution anti crise ?

Avec la crise sanitaire et économique que nous vivons depuis plus d’1 an, existe-t-il une solution anti crise ?

La pandémie qui sévit dans le monde en cette fin 2020 oblige les sociétés et les individus à concevoir une autre manière de vivre. Quel que soient les choix faits par les gouvernements pour aider les entreprises, ce n’est pas suffisant et ce, dans toute l’Europe. La France se classe parmi ls pays au monde qui ont les plus gros taux de chômage (cliquez sur l’image…). On commence donc à penser “transition numérique” et télétravail.

trouver une solution anti-crise passe par l'évolution taux de chômage dans le monde ?
Source : OECD

Il y aura donc inévitablement de la casse au niveau économique et des fermetures de sociétés en nombre. D’où l’intérêt de se poser la question d’une éventuelle solution anti crise. Le taux de chômage de l’ensemble des pays va donc très probablement encore augmenter durant l’année 2021 au vu des licenciements prévisibles. Le télétravail généralisé en France ne concerne qu’une partie des salariés, souvent des “cols blancs”. Quand on parle télétravail, comment voulez-vous qu’un cordonnier, un boucher, un boulanger ou même un libraire télétravaille ?

Quelles solutions pour cette masse de chômeurs attendus ?
Quelle solution anti crise pouvons-nous envisager ?

trouver une solution anti-crise passe par un taux de chômage longue durée élevé ?
Source : OECD

On pourrait penser que les sans-emploi ou les porteurs de projets ne sont pas tous issus de la crise sanitaire. Pourtant la statistique ci-contre montre qu’il n’y a que 39% environ de chômeurs de longue durée. Ce qui veut également dire qu’il y a près de 60% des chômeurs qui sont de “nouveaux” chômeurs (pensez à cliquer sur l’image pour la voir en grand…).
Il est d’ailleurs intéressant de noter la position de la France par rapports à certains autres pays voisins. Y aurait-il un déficit de création d’entreprises en France ?

Et vous ?

Si vous êtes salarié “inquiet de l’avenir” (ou même sans emploi), cet article vous concerne. Première question à vous poser : pouvez-vous avoir recours au télétravail ? Non ? Alors, nous allons tenter de passer en revue les solutions qui existent et qui pourraient vous être utiles. Si vous avez peur que l’entreprise de votre patron ne survive pas à la crise sanitaire mondiale et que vous soyez licencié, alors continuez la lecture. Enfin, si vous êtes sans emploi, nous allons voir l’opportunité de créer votre emploi et devenir entrepreneur indépendant.

Ce qu’il faut comprendre est qu’il est inutile et pas très efficace de s’apitoyer sur son sort. Le monde change et nous devons nous adapter. C’est ce qu’à fait l’Homme depuis la nuit des temps : il s’est adapté à son environnement.

Il y a toujours des solutions et seules notre volonté et notre persévérance nous permettent de changer, de nous adapter et, pourquoi pas, d’apprendre (ou de nous recycler) dans un nouveau métier. C’est pour vous donner de l’espoir que la pandémie n’est pas la fin, mais peut-être, pour vous, le début d’une nouvelle aventure dans la vie. Serait-ce, pour vous, une solution anti crise ?

Vous êtes un salarié “inquiet”

Malgré les aides et autres prêts du plan de relance économique, tout cela ne couvre pas l’ensemble des charges d’un entrepreneur en France aujourd’hui. Et le risque avec les prêts garantis par l’État, c’est qu’il s’agit d’un prêt justement. Donc avec le risque de ne pas redémarrer l’entreprise et donc, de ne pas pouvoir rembourser. A la crise sanitaire se rajoutera pour l’entreprise une crise économique interne. Dans ce cas précis, l’entrepreneur sera obligé de déposer le bilan (et donc de vous licencier).

Vous aurez probablement des indemnités de pôle emploi pendant un certain temps. Mais après… ?

Vous êtes sans emploi

Là, le cas est simple… Que vous ayez des indemnités ou pas, la question de l’après-indemnités se pose. Rechercher un nouvel emploi ? En pleine crise sanitaire où la tendance est plutôt au dégraissage ? Accepter de vivre avec seulement un RSA ? Ou réfléchir à comment rebondir ? Ne pas se mettre dans un état psychologique d’échec, mais considérer cet “échec” comme une opportunité de changer de vie. Vous devez aimer l’échec ! (j’en parle dans l’un de mes articles ici).

La solution anti crise ?

Si vous êtes un lecteur régulier de mon blog sur StratosWeb, alors vous avez déjà deviné où je voulais en venir. devenir un entrepreneur sur Internet !

Imaginez que ce soit internet qui vous permette de gagner votre vie. Je ne parle pas ici de petites combines permettant de gagner 10 euros par-ci, par-là. Je parle de créer une véritable web entreprise et de devenir votre propre patron. Autrement dit, plutôt que de chercher un emploi qu’on ne trouvera pas (et d’enrichir un patron au passage), pourquoi ne pas devenir soi-même un patron ? Devenez un chef d’entreprise.

L’auto-entreprise (ou la micro-entreprise) pourrait être une solution pour vous si vous êtes sans-emploi. Nous verrons plus loin ce que vous pourrez faire si vous êtes salarié.

L’auto-entreprise est une structure juridique formidable. Régime fiscal plutôt intéressant en ce sens que c’est la seule structure qui permet de payez de charges uniquement si vous avez généré un chiffre d’affaire. Donc, pas de facturation sur un mois ? Zéro euros à payer. Sinon, comptez environ 25% de votre chiffre d’affaire à payer en charges à l’URSSAF. De plus, en optant pour l’option fiscale adéquate, vous n’aurez même pas besoin de déclarer vos revenus d’autoentrepreneur (puisque déjà intégrés dans la déclaration URSSAF.

Se mettre à son compte de cette manière est cumulable avec n’importe quel autre statut. On peut être autoentrepreneur et salarié (ou au chômage). Pour se déclarer et obtenir quelques jours après votre numéro SIRET, cela ne prend que quelques minutes. Déclarez votre activité sur le site de l’URSSAF.

Si vous êtes un salarié inquiet :

Soit vous aidez votre patron à se mettre sur internet pour ne pas avoir besoin de fermer et de vous licencier, soit vous vous mettez vous-même à votre compte, (tout en gardant votre emploi). Cela va dépendre de votre degré d’implication dans la vie (et la survie) de l’entreprise. Vous participerez alors à la découverte d’une formule anti crise qui va permettre de sauver l’entreprise, donc l’entrepreneur, et donc, vous !

Un site web comme solution anti crise ?

Vous êtes donc un entrepreneur. Vous l’aurez compris et quel que soit votre profil, il faudra à un moment avoir un site internet pour présenter votre entreprise, vos produits et services. Bien sûr, dit comme cela, cela semble facile. Est-ce l’ultime solution anti crise ? En effet, vous pouvez tout à fait créer rapidement votre site internet, de façon gratuite avec des solutions telles que Wix.com, C-MonSite, ou encore WordPress.com.

Je ne vous recommande pourtant pas cette solution.

Le gratuit n’a pas de valeur !

Le gratuit comme solution anti-crise

Vous pensez bien que, surtout sur internet, le gratuit n’existe pas ! Il se cache un vrai modèle économique derrière le gratuit. C’est le même principe que si je vous disais :

“Achetez-moi un ordinateur et je vous offre, en cadeau, une imprimante.
L’imprimante ? Elle est GRATUITE !”

Si vous cherchez à acheter un ordinateur, mon offre va forcément vous parler, non ?

OK, mais l’imprimante, moi, je dois la payer à mon fournisseur avant de vous l’offrir. Comment est-ce que je peux gagner de l’argent pour, au moins, rembourser mon achat ?

La solution : je pars du principe que vous aurez besoin de cartouches pour votre imprimante. Il me suffit de négocier avec un fournisseur de cartouches en gros. Mettons que je négocie un tarif de 20 euros la cartouche. C’est donc ce que me coûte la cartouche. Je vais donc mettre en vente des cartouches d’encre sur mon site avec un tarif plus élevé, 30 euros par exemple… et je gagne 10 euros par cartouche vendue. Si je vous ai offert une imprimante avec 3 cartouches, quand elles seront vides, vous voudrez les remplacer.

Vous m’achèterez donc 3 cartouches à 30 euros l’une, soit 90 euros. Au passage, j’ai donc gagné 30 euros de bénéfice. Presque le prix de l’imprimante (aux alentours de 40 euros).

Les solutions gratuites pour faire votre site web

C’est exactement le même modèle économique des sites de création gratuites de sites web. Voyons où ils gagnent de l’argent et s’ils représentent vraiment une solution anti crise ?

Sans vouloir rentrer dans des détails techniques, imaginez simplement un iceberg. La partie gratuite n’est que la partie visible au-dessus de l’eau. La “vraie” partie, la plus grosse, est sous l’eau, donc pas visible immédiatement.

Un exemple ?

Magasin fermé ? Quelle solution anti-crise ?Vous avez un magasin de chemises sur une rue commerçante de votre village. Covid et confinement passent par là. Quelle solution anti crise peut-on envisager ?
Mettons que vous souhaitez mettre vos chemises en vente sur votre site internet. Ce serait bien que vous ayez une adresse du style https://chemises.com. Eh bien chez les sites de création gratuites de sites web, vous allez avoir un sous-domaine. Si l’on prend l’exemple de Wix.com, votre adresse sera https://wix.com/chemises ou https://chemises.wix.com

Conséquence : Votre site sera toujours mal référencé sur les moteurs de recherches puisque vous participerez plutôt à mieux référencer Wix.com. Une fausse bonne nouvelle donc comme solution anti crise.

A un moment, vous vous en rendrez compte et vous demanderez à Wix.com si vous pouvez avoir votre propre nom de domaine (chemises.com). Ils vont bien sûr vous dire oui et vous facturer 2 ou 3 fois plus cher que si vous aviez pris un nom de domaine auprès d’un hébergeur professionnel.

Un hébergeur pro

Je vous recommande donc de commencer directement par prendre un hébergeur professionnel. Comptez environ 60€/an. Je vous propose d’ailleurs un comparatif des principaux hébergeurs en 2020 sur cette page. Trouver une solution anti crise en passant par un hébergeur pro, un nom de domaine puis par un site web.

Un site

Bien entendu, avant de vous précipiter sur la création d’un site internet, il vous faudra prendre le temps de penser en termes de stratégies. Un site pourquoi faire ? Pour vendre quoi ? Comment vendre ? Solution pour convertir les visiteurs en clients ? Comment promouvoir vos produits ou services sur les réseaux ? etc. On parle d’une entreprise qui vous permette de vivre correctement. Une solution anti crise ?

Autant de questions à se poser avant même d’entamer la réalisation du site web.

Un solution utilisée par la très grande majorité des indépendants sur le web consiste à utiliser WordPress. Mais ce système est souvent mal perçu. En effet, on pense souvent que c’est hyper compliqué. En gros, plus on découvre WordPress et plus ca devient compliqué.

Ce n’est pas tout à fait vrai. Certes, WordPress est complexe mais je ne dirait pas que c’est compliqué.

D’ailleurs si vous désirez savoir si (et comment) je peux vous aider (gratuitement) avec votre site sous WordPress, merci de répondre à quelques questions (ca vous prendra 2mn chrono) sur cette page.

Vues : 55

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le svp...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un écrin pour votre E-book

• Plusieurs modèles à disposition
• Chaque Couv vous sera fournie en 2 tailles

Avez-vous envie de...

Devenir un,
Entrepreneur Libre

Téléchargez le Livret “Lancer une web entreprise pour moins de 200 €/an” en remplissant ce formulaire :