Comment faire face à un échec ?

image comment faire face à l'échec

Après quelques “ratés” on se pose souvent la question de savoir comment faire face à un échec. Doit-on abandonner ? Doit-on, malgré tout, continuer à avancer malgré l’échec ? Comment gérer le découragement ? Autant de questions dont la réponse n’est pas toujours évidente. Nous allons voir dans cet article comment vous pouvez faire face à l’échec de façon sereine.

Comment faire face à un échec personnel ou professionnel ?

J’adore l’échec !

Cela peut vous paraître surprenant que j’affirme adorer l’échec et pourtant… A y regarder de plus près, l’échec n’est-il pas simplement une marche vers la réussite ? Retournons la question : Y a-t-il une réussite sans échec(s) ?

Connaissez-vous quelqu’un qui a réussi, tant sur un plan personnel que professionnel, sans passer par un ou plusieurs échecs ?

Avez-vous entendu parlé de Thomas Edison ? L’inventeur de l’ampoule. Il a eu plus de 10 000 échecs avant de trouver la bonne formule. On lui a posé la question de savoir comment il a pu surmonter plus de 10 000 échecs et ne pas abandonner. Voici sa réponse :

Je n’ai pas échoué. J’ai juste trouvé 10000 manières qui ne fonctionnaient pas.

On peut en déduire 2 choses de sa réponses :

  1. il transforme des échecs en succès : “j’ai trouvé 10000 manières qui ne fonctionnaient pas”
  2. il ne s’est pas découragé et a persévéré !

Que peut-on en conclure ?

La première réflexion qui me vient à l’esprit est que tant qu’il n’y a pas d’abandon, on ne peut pas parler d’échec !

La deuxième réflexion m’amène à me dire que seule la persévérance paie au final. Faire des erreurs n’est pas grave (si l’on sait en tirer les enseignements). Avoir des échecs n’est donc pas grave non plus si l’on est persévérant.

Ne dit-on pas : “si tu tombe de cheval, il faut y remonter de suite”. C’est bien là un exemple concret de la sagesse humaine au sujet de la persévérance, seule source de réussite. Si on ne remonte pas de suite sur le cheval que se passera-t-il ? Eh bien, on va avoir une véritable phobie des chevaux et nous ne seront plus jamais capables de monter sur un cheval. C’est donc l’abandon. Là, c’est l’échec total parce qu’il y a abandon !

La méthode DPRR

methode DPRR |

Une des meilleures façon de faire face à un échec est d’utiliser la méthode DPRR. Il s’agit d’une méthode en 4 étapes qui va vous permet de surmonter l’échec et d’avancer vers le succès.

La première étape consiste à accepter la douleur (le D de la méthode). Avoir un échec s’accompagne souvent de son lot d’émotions négatives. On peut citer par exemple la frustration, la tristesse, le dégoût de soi, etc. Refouler ces émotions est néfaste. Il faut accueillir ces émotions et, surtout, les accepter. Personne n’est parfait et il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne font aucune erreur. Donnez vous le droit de faire des erreurs, de faire des bêtises et, donc, d’être dans l’échec. Nous verrons comment gérer l’après-douleur.
Plus vite vous accepterez la douleur de l’échec et plus vite vous pourrez passer à la deuxième étape : vous pardonner (le P de la méthode)

Accepter son échec, les erreurs qui ont conduit à cet échec et, surtout les émotions qui en découlent vont vous permettre de comprendre qu’à un moment, il ne sert à rien de se lamenter et qu’il continuer à avancer. Se relever et remonter à cheval…
Il vous sera d’autant plus facile de vous pardonner quand vous aurez compris, qu’après tout, chaque réussite est un chemin qui fût parsemé d’échecs. Vous n’êtes pas différents. Prenez donc le temps d’accepter votre douleur mais aller vite le fait de vous pardonner cet échec. Ce n’est pas si grave après tout (à condition de ne pas abandonner bien sûr). Rappelez-vous que si vous avez échoué, c’est d’abord parce que vous avez pris un risque. Même si ce risque était calculé, il est quasi-impossible de prévoir le succès du premier coup. De toutes façons, la vie vous offrira bien des opportunités pour vous racheter. Donc, acceptez de vous pardonner et continuez à avancer…

Ce qui nous amène à un point important. Un échec ne doit pas être reproduit, en tous cas, pas le même échec. Sinon, cela veut dire que vous n’aurez aucun enseignement de cet échec… et vous ne pourrez pas avancer. Il va donc falloir analyser les raisons (le R de la méthode) de votre échec. C’est la troisième étape qui, somme toute, me paraît être une étape de bon sens.
En effet, si vous n’analysez pas les raisons de votre échec, comment voulez comprendre ce vous a amené à cet échec. Et, surtout, comment voulez continuer à avancer en sachant que vous pourriez refaire les mêmes erreurs.
Analyser les raisons de votre échec permet de comprendre les étapes qui ont conduit à l’échec. Du coup, vous pourrez pointer l’étape (ou les étapes) ou l’erreur s’est glissée. L’erreur qui, au final à conduit à l’échec. Tâchez d’être d’une grande franchise avec vous-même. Il est possible, et même probable, que la vérité vous blessera, mais pensez qu’elle vous rendra également plus fort.

Une fois que vous avez compris d’où l’erreur (ou les erreurs) qui ont conduit à votre échec, il est simple de se rendre compte que vous pourrez refaire la même chose sans passer par la case échec (puisque vous éviterez les erreurs fatales). Vous pourrez alors revenir plus fort, avancer mieux et devenir plus performant, fort de vos expériences (bonnes ou mauvaises) acquises.

Revenir (le R de la méthode) plus fort pour avancer. Fort de ce que vous avez appris de votre échec.

Donc, vous le voyez, quand je vous disais au début que, personnellement, j’adore l’échec, c’était sérieux. Pour moi, l’échec est très instructif (surtout si l’on applique la méthode DPRR) car il permet d’avancer en apprenant de ses erreurs. Ainsi, au fil du temps, de tests et d’échecs, le succès frappera forcément à votre porte !

Comment faire face à un échec amoureux ?

rupture |Un échec amoureux est souvent l’un des pires échecs que l’on puisse connaître dans sa vie. Certains sont littéralement détruits après un tel échec, allant même jusqu’à envisager des solutions extrêmes comme le suicide. Pourtant, il est possible de se relever d’un échec amoureux quel que soit notre sensibilité. Là encore, la méthode citée DPRR peut être d’un grand secours.

Un échec amoureux conduit souvent à une rupture, et donc, à une douleur intense suite à celle-ci. Il nous faut commencer par accepter le fait qu’il ne sert à rien de persister à aimer une personne qui ne nous aime pas. En prenant un tout petit peu de recul, on s’aperçoit qu’on ne peut pas imposer à l’autre de nous aimer. Il faut donc bien prendre conscience qu’une rupture amoureuse affecte d’abord notre égo. Nous nous demandons comment il se fait que nous ne soyons plus aimé(e). Cela nous fait du mal que l’o ne soit pas (plus) aimé et cela crée de la frustration, de la tristesse, bref de la douleur.

Accepter cette douleur est la première étape ici aussi. Même si cette rupture remet en cause les projets que nous avons faits. On a l’impression que le monde s’écroule autour de nous. Mais, comme pour la perte d’un être cher, il nous faut bien sûr prendre le temps du deuil. Il nous faut faire le deuil de cette relation et se dire qu’il faut continuer à vitre… à aller de l’avant.

Plus vite, nous accepterons cette douleur, plus vite nous pourront passer à l’étape suivante : se pardonner.

Se pardonner d’être coresponsable de cet échec. Un échec amoureux est rarement la faute de l’un ou l’autre. Les torts sont souvent partagés. Ce qui implique que vous avez votre part de responsabilité. Vous devez accepter que vous avez fait des erreurs dans la gestion de votre relation amoureuse. Vous devez vous pardonner d’avoir fait ces erreurs.

ainsi, vous pourrez alors commencer à vous demander pourquoi. Cette question vous amènera à vous pencher sur les raisons de cette rupture. Vous allez analyser ces raisons et vous promettre que vous ne referez plus les mêmes erreurs dans votre prochaine relation amoureuse. Car il y aura bien une prochaine fois. Il y aura bien une prochaine relation.

C’est, enfin en acceptant de tourner la page que vous pourrez aller de l’avant, en étant conscient (et en acceptant) vos erreurs que vous pourrez revenir encore plus fort. Vous éviterez dans votre prochaine relation les erreurs commises dans la première et, ainsi, vous avancerez sereinement. Votre prochaine relation amoureuse sera la bonne !

Conclusion

Comme vous avez pu le constater tout au long de la lecture de cet article la méthode DPRR peut être appliquée à toute sorte d’échecs personnel ou professionnel dans la vie. L’idée est qu’il n’est pas interdit de faire une erreur, mais que vous devez vous interdire de refaire deux fois la même erreur. Alors, au fil du temps, vous apprendrez de vos erreurs et prendrez, peu à peu conscience que tant qu’on abandonne pas, on ne peut pas parler d’échecs mais simplement d’erreurs de parcours ou de contretemps. L’échec survient quand il y a abandon. Alors, n’abandonnez jamais ! Soyez persévérant, apprenez de vos erreurs, et allez de l’avant.

Aimez l’échec car il n’est qu’une étape vers le succès !

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le svp...

BIENVENUE !

Tarik HANNANE, souvent appelé “Tarik le Facilitateur”, je suis un expert de l’email marketing et de la délivrabilité. Je suis également un expert certifié de SIO, le référencement naturel.

J’aide les indépendants à s’établir durablement sur le web, à être bien référencé et à avoir un marketing performant et générateur de clients.

Gardons le contact sur mes réseaux :

[GRATUIT] 15 super conseils

Donnez un look professionnel à votre site pour qu'il devienne plus performant et plus vendeur !

Oubliez OVH, Ionos (ex 1and1), Godaddy et TOUS les autres hébergeurs.

Venez simplement comparer ce que vous avez déjà avec ÇA !

DU JAMAIS VU : TOUT EN ILLIMITÉ !!!

Les qualités indispensables de l'entrepreneur libre
UN EBOOK À LIRE ET À RELIRE !


Je is souvent que le succès d'une entreprise dépend d'abord de l'entrepreneur.
Ce livre vous le démontre et vous explique pourquoi !

En ce moment...
OFFRE DE LANCEMENT
Simplement irrésistible...

[GRATUIT]

Une formation en vidéo de 25 minutes qui va vous donner les 12 règles essentielles pour éduquer votre chien réalisée par un maître-chien expert en la matière.

2 thoughts on “Comment faire face à un échec ?

  1. Excellent rappel, de remise en question et de remise à l’ouvrage.
    Merci Tarik.
    ?? j’ai mentionné mon site est-ce que tu penses que les membres de ton Clubs pourraient intéressés par les produits ?
    et bénéficier d’une remise spéciale adhérents Club Tarik
    ou de parrainer des clients…. ???

    1. Bonjour Denis,
      Oui, tout à fait. Je te propose même de poster une publication sur notre groupe Facebook privé dans lequel tu pourrait présenter tes offres.
      https://www.facebook.com/groups/BienDemarrer
      Sinon, je veux bien ajouter une petite bafouille au prochain email (lundi prochain) annonçant la nouvelle ressource hebdo. Je construit la ressource durant le Wee-End. N’hésites pas à m’écrire un email avec un petit paragraphe présentant tes activités, je le mentionnerais dans l’email qui part lundi prochain.
      Bien amicalement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un écrin pour votre E-book

• Plusieurs modèles à disposition
• Chaque Couv vous sera fournie en 2 tailles

Avez-vous envie de...

Devenir un,
Entrepreneur Libre

Téléchargez le Livret “Lancer une web entreprise pour moins de 200 €/an” en remplissant ce formulaire :