Qu’appelle-t-on un email transactionnel ?

Introduction

Comme son nom l’indique, un email transactionnel fait partie d’une « transaction ». Une transaction d’inscription ou de désinscription. Ainsi de l’email de confirmation, de remerciements et de l’email envoyé après une désinscription. Un email transactionnel ne doit pas être confondu avec les autres emails que vous pouvez envoyer depuis votre autorépondeur. Nous allons passer en revue les différents emails transactionnels. Nous allons prendre pour exemple l’autorépondeur SG Autorépondeur (vous pouvez bénéficier de 3 mois gratuits en cliquant ici).

L’exemple va être pris sur cet outil car c’est l’autorépondeur que je connais le mieux. Vous avez noté, surtout si vous utilisez SG Autorépondeur, qu’une fois qu’une personne s’inscrit sur un formulaire, il reçoit un email. Mais avant de recevoir cet email, il est d’abord renvoyé sur une page web. Une page web transactionnelle elle aussi. Cela s’explique par le fait qu’un lien sur un bouton (comme celui du formulaire) ou sur un texte ne peut pas déclencher l’envoi d’un email. Un lien renvoi toujours vers une URL, donc une page web.

Dans le cas d’une inscription en Double Optin, donc avec une phase de confirmation, la page web pourrait être une page sous cette forme :
(cliquez sur les images…)

confirm | email transactionnel

Vous le voyez sur l’image, il s’agit d’une page qui va juste expliquer ce qu’on attend de la personne qui vient de s’inscrire. En l’occurence, que l’on vient de lui envoyer un email avec un lien qu’il doit confirmer pour recevoir son cadeau (celui promis sur le formulaire d’inscription).

C’est l’affichage d’une page web qui peut déclencher l’envoi d’un email.

L’email de confirmation

(cliquez sur les images…)

confirm | email transactionnel

L’email de confirmation est l’email qui est envoyé quand vous prévoyez un processus d’inscription en double Optin. Une personne s’inscrit sur l’une de vos listes (pour recevoir un cadeau par exemple). Il ne sera définitivement inscrit que lorsqu’il aura cliqué sur un « lien de confirmation » envoyé par le fameux email de confirmation. Bien qu’après avoir rempli et validé le formulaire, on est renvoyé sur une url (une page web) sur laquelle il est expliqué qu’un email de confirmation vient d’être envoyé, il y a toujours des personnes qui « oublient » de confirmer.

Cela vient du fait qu’un reçoit beaucoup d’emails, peut être trop même. Du coup, beaucoup d’entres nous ne peuvent pas ouvrir tous les emails que l’on reçoit. Personnellement, je reçois environ 250 emails par jour. Vous imaginez bien que je n’ai pas le temps de tous les ouvrir pour les lire. Du coup, comment gérer ce flot quotidien d’emails ?

On se base généralement en premier sur le nom (ou l’email) de l’expéditeur. Si on le reconnaît, on aura tendance à l’ouvrir. Hélas, ce n’est pas forcément le cas quand on vient de s’inscrire sur un nouveau site. Du coup, on regarde le début du sujet de l’email pour décider si l’on doit, ou non, ouvrir l’email. C’est là le plus important : le sujet de l’email.

Il est absolument important que le sujet de l’email « pousse » à ouvrir l’email de confirmation reçu. Alors la question devient « comment faire en sorte pour que le sujet de l’email transactionnel (de confirmation) soit ouvert ? »

Il y a 2 éléments à prendre en compte pour « pousser » à ouvrir un email de confirmation : le prénom et l’interpellation.

Le prénom

Un autorépondeur, et spécifiquement SG Autorépondeur, proposent d’utiliser la variable prénom (++prenom++ chez SG Autorépondeur) dans le sujet de l’email. Il est évident que si l’on voit son prénom dans le sujet de l’email, nous serons plus enclin à y regarder de plus près.

Interpeller

Le 2ème élément est le fait de se rappeler quel est le premier et unique but d’une sujet d’email. Contrairement à beaucoup de personnes qui pensent qu’un sujet d’email doit informer ou aviser, l’unique sujet d’un sujet (objet) d’email est de faire ouvrir l’email. Pour cela, le meilleur moyen reste encore d’interpeller, soit par une question, soit par une affirmation.

Chez SG Autorépondeur, un sujet d’email de confirmation donnait les meilleurs résultats en termes de taux d’ouverture. Le voici :

++prenom++, il vous reste une étape…

Le prénom est cité en premier pour être certain d’être visible. La phrase suivant interpelle suffisamment pour que l’on se pose la question de quoi il s’agit. Les 3 points de suspension ont un effet psychologique qui indique : si vous voulez savoir de quoi il s’agit : ouvrez l’email. Nous vous recommandons donc d’utiliser ce sujet d’email pour vos emails de confirmation.

L’email de remerciement

(cliquez sur les images…)

email merci | email transactionnelC’est l’email transactionnel qui est envoyé juste après que l’internaute aura cliqué sur le lien de confirmation. Là aussi, comme d’une manière générale, nous recommandons d’utiliser la variable « prénom » à l’aide de votre autorépondeur. Cet email est généralement attendu car il est la fin du processus d’inscription et donc proposera le cadeau promis lors de l’inscription.

Nous verrons dans un autre article qu’il y a moyen d’ajouter un appel à l’action dans cet email. Un appel à l’action qui peut être une offre commerciale (pour celles et ceux qui sont pressés, vous connaissent et n’ont pas besoin d’être rassurés avant d’acheter).

L’email de désinscription

C’est le 3ème email transactionnel dont nous voulions vous parler dans cet article. Bien souvent, on se contente d’un email du style : « Nous sommes navrés de vous voir partir et nous respectons votre choix. Nous espérons néanmoins vous revoir parmi nous prochainement… »

C’est le service minimum et c’est surtout agir comme dans la vie réelle quand on ressort d’un magasin sans avoir acheté. On nous dit « Au revoir et à la prochaine… »

Pourtant, cet email peut avoir une fonction beaucoup plus intéressante, celle de relancer un ultime appel à votre abonné. Pourquoi se contenter de dire au revoir si l’on peut tenter une relance. Voici un texte qui m’a permis, personnellement, de récupérer 20% des abonnés qui souhaitaient se désabonner :

« Bonjour ++prenom++

Vous venez de cliquer sur le lien de désabonnement et j’en déduis que vous souhaitez me quitter. C’est un choix que je respecte mais je voulais m’assurer une dernière fois que vous êtes bien conscient de ce que vous allez manquer à l’avenir.

En effet, si le sujet de ma communication ne vous intéresse pas (ou plus), je souhaite vous informer de l’opportunité de continuer à me suivre autrement. Je propose toujours (…) qui pourrait vous intéresser [indiquez ici une autre de vos thématiques]. Vous pouvez m’y rejoindre en cliquant ici » [insérer un lien vers la page de capture de votre autre thématique]. Je vous attends de l’autre côté.

PS : vous serez bien évidemment désabonné de cette liste de diffusion. Je ne vous enverrais de l’information que sur… [nouvelle thématique].

++signature++

20% environ de mes abonnés désirant se désinscrire s’inscrivent sur la nouvelle thématique. Pourquoi se priver de 20% de vos abonnés.

Bien entendu, une telle stratégie nécessite d’offrir un cadeau d’une grande “valeur perçue” pour inciter l’abonné à s’inscrire sur votre nouvelle liste de diffusion. Si vous êtes e-commerçant, cela peut être une méga-promo sur le prix de votre produit phare par exemple.

Conclusion

Nous n’avons parlé ici que des emails transactionnels liés à une inscription ou une désinscription. Nous n’avons volontairement pas pris en compte les emails transactionnels liés à un achat. Cela fera l’objet d’un autre article.

Les emails transactionnels n’ont pour raison d’être que de permettre la transaction d’inscription ou de désabonnement, mais, comme vous avez pu le lire dans l’article, il peut intéressant de faire des appels à l’action dans ces emails. Il faut le faire judicieusement. Nous y reviendrons dans un prochain article.

Voilà, nous espérons que cet article vous aidera à y voir plus clair sur ces fameux emails transactionnels et que vous saurez, maintenant, en faire bon usage. Comme d’habitude, vos réactions et suggestions sont les bienvenues via les commentaires ci-dessous.

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le svp...

BIENVENUE !

Tarik HANNANE, souvent appelé “Tarik le Facilitateur”, je suis un expert de l’email marketing et de la délivrabilité. Je suis également un expert certifié de SIO, le référencement naturel.

J’aide les indépendants à s’établir durablement sur le web, à être bien référencé et à avoir un marketing performant et générateur de clients.

Gardons le contact sur mes réseaux :

[GRATUIT] 15 super conseils

Donnez un look professionnel à votre site pour qu'il devienne plus performant et plus vendeur !

Oubliez OVH, Ionos (ex 1and1), Godaddy et TOUS les autres hébergeurs.

Venez simplement comparer ce que vous avez déjà avec ÇA !

DU JAMAIS VU : TOUT EN ILLIMITÉ !!!

Les qualités indispensables de l'entrepreneur libre
UN EBOOK À LIRE ET À RELIRE !


Je is souvent que le succès d'une entreprise dépend d'abord de l'entrepreneur.
Ce livre vous le démontre et vous explique pourquoi !

En ce moment...
OFFRE DE LANCEMENT
Simplement irrésistible...

[GRATUIT]

Une formation en vidéo de 25 minutes qui va vous donner les 12 règles essentielles pour éduquer votre chien réalisée par un maître-chien expert en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un écrin pour votre E-book

• Plusieurs modèles à disposition
• Chaque Couv vous sera fournie en 2 tailles

Avez-vous envie de...

Devenir un,
Entrepreneur Libre

Téléchargez le Livret “Lancer une web entreprise pour moins de 200 €/an” en remplissant ce formulaire :