7 secrets pour convertir vos prospects en clients

Convertir vos prospects en clients sera plus efficace si vous utilisez certaines techniques. Si des mots comme “inbound marketing” ou “content marketing” ne vous parlent pas, lisez la suite car vous allez voir que grâce à eux, de véritables perspectives s’ouvrent à vous pour convertir vos prospects en clients, et donc de développer votre entreprise.

Pour convertir vos prospects en clients : Introduction

Nous allons donc commencer par préciser ce que veulent dire ces termes et en quoi notre web entreprise peut en tirer bénéfice.

L’inbound Marketing

L’inbound marketing repose sur une stratégie de création de contenus. Cette stratégie permet d’attirer des visiteurs sur ses pages web, de les convertir en prospects, puis en clients.
Nous utiliserons pour cela des techniques telles que le “marketing automation”, le “lead nurturing” et la création de contenus.
Nous verrons également que cette stratégie est facilitée par l’utilisation d’outils de reporting tout-en-un (nous en verrons quelques uns plus loin). Ces outils vont permettre de mesurer le retour sur investissement (ROI) de vos efforts marketing.
L’inboud marketing ne doit néanmoins pas être confondu avec “l’outbound marketing” qui lui, repose sur l’utilisation des publicités non-ciblées et intrusives. L’inbound marketing ayant quant à lui pour objectif de générer des prospects en leur proposant du contenu intéressant et adapté à leur position dans le processus d’achat. Plutôt que de faire du marketing de masse, l’inbound marketing adopte une stratégie marketing de personnalisation de l’expérience client.

En publiant le bon contenu, au bon moment et au bon endroit, votre marketing gagnera en pertinence pour vos clients. L’inbound marketing est donc une méthodologie qui a pour objectif de produire du contenu marketing que votre audience apprécie. (Source : https://hubspot.fr)

  • Le marketing automation est souvent perçu comme la stratégie consistant à utiliser un autorépondeur pour envoyer automatiquement des séquences par email. En fait, il s’agit plutôt d’outils de marketing par email mais qui permettent une segmentation fine des prospects en fonction de leur engagement dans leur relation que vous construisez avec eux afin de les amener dans votre processus d’achat. Cela nécessite de pouvoir mettre en place un véritable “workflow”, qui va permettre de segmenter, automatiquement, les prospects en fonction de leurs attentes. Une étape importante pour convertir vos prospects en clients.
  • Le lead nurturing (littéralement élevage de prospects) consiste à maintenir et/ou renforcer une relation avec des prospects qui ne sont pas encore assez “mûrs” pour une action de vente.
    Le lead nurturing à permis aux entreprises qui l’utilise, de générer 50% de ventes en plus pour un coût diminué de 33% ! (source : inboundvalue)
    Le lead nurturing permet de qualifier les leads et de les accompagner jusqu’au bout du tunnel de conversion, l’achat du produit.

Comment captiver les lecteurs de votre newsletter ?

L’email (donc la newsletter) reste le canal de communication le plus prisé par les marketeurs car, au-delà de son coût quasi-gratuit, il permet justement cet inbound marketing.
Parmi les dizaines (voir centaines) d’emails que reçoivent chaque jour les professionnels, certaines sont des newsletters qui ne sont ouvertes qu’à 40% environ car jugées intéressantes. Cela veut dire que 60% des newsletters ne sont pas jugées assez intéressantes pour être simplement ouvertes !
Comment résoudre ce souci ?
Il n’y a pas de recette magique, mais nous pouvons envisager 4 pistes pour créer une newsletter captivante (et donc pour convertir vos prospects en clients). Commençons donc par découvrir 4 secrets intéressants (c’est bonus…)

Les 4 secrets d’une newsletter captivante

  1. Créer un RDV avec vos abonnés

Quand nous parlons de RDV, il s’agit plus d’une régularité d’envoi. Par exemple, “la News du Lundi”. Il faut aussi que votre email soit si attractif qu’il sera attendu avec impatience.
Comment ?
En suscitant l’addiction !
J’aime bien prendre l’exemple d’une série TV. En tant que scénariste, vous allez faire en sorte qu’à chaque fin d’épisode, le public soit dans l’attente du prochain. Pourquoi ne pas faire de même avec l’emailing.
Tâchez de créer un RDV incontournable et unique (humour, pensées, décryptage loufoque d’une actu…). Osez sortir de votre zone d’expertise et de confort purement marketing pour fidéliser vos prospects avec autre chose que vos produits.
  1. Être original

Regardez ce qui se fait par ailleurs dans les newsletter et faites l’inverse ! Sortez des sentiers battus. Inscrivez-vous aux newsletters de vos concurrents pour étudier la structure de leurs newsletters. Prenez le contre-pied de ce qui se fait partout.
Comment ?
En engageant les lecteurs.
Vous devez amener le lecteur à une lecture active. L’idée est de créer de l’interactivité avec vos lecteurs. Pour cela, vous avez le choix entre une conversation de type messagerie, enquête, sondage, questionnaire, peu importe… Utilisez les différents outils d’interactivité à votre disposition sur le web que vous pouvez intégrer dans un email.
  1. Partagez vos centres d’intérêts

Tout le monde a déjà vous dire qu’il faut “cibler” sa communication. Donc, nous allons supposer ue l’audience à laquelle vous envoyez des emails est une audience réunie autour de l’une de vos thématiques.
Mais au-delà d’être un free-lance, un passionné de Yoga, un entrepreneur, votre client idéal (votre persona) est d’abord un être humain.
Attention, loin de moi l’idée de rédiger du contenu totalement hors contexte, mais d’oser proposer ne serait-ce qu’une rubrique sur autre chose que votre secteur ou votre entreprise.
Vous pourriez innover avec des sortes de “brèves” telles que : “ca s’est passé cette semaine… et on a adoré…”. Je parie qu’en agissant ainsi, vos taux d’ouverture vont augmenter😉
  1. Pensez humain, pas robot

Il n’y a rien de plus frustrant que de lire un email dont le contenu a déjà été lu, vu et revu ailleurs. Faire le même type de contenus que vos concurrents n’apporte rien, vous serez perdant !
Il vous suffit de vous fier aussi à votre instinct.
Arrêtez de garder un œil sur Google Trends avant de publier du contenu. Laissez parler l’humain qui est en vous. Sortez de la zone de confort des marketeurs.
Par exemple, analysez les médias qui vous attirent pour leur impertinence ou leur ton décalé, ou même leur façon décalée de décrypter l’actu.
Inspirez-vous en pour produire du contenu qui ose digresser les codes du marketing “traditionnel”.

Les 7 secrets pour convertir vos prospects en clients

C’est votre newsletter qui va établir la qualité d’une relation et un lien de proximité avec vos prospects. Cela est primordial car avant de parler de votre produit ou service, il vous faut établir un climat de confiance avec vos prospects avant de penser leur proposer quoi que ce soit.
Les 7 secrets d’un email “performant” vous expliquent comment arriver à cet objectif.

1- Utiliser un objet accrocheur

Quel est le but ultime d’un objet d’email ?
Faire ouvrir l’email !
Un objet d’email n’est pas fait pour informer, proposer ou dévoiler quoi que ce soit, et surtout pas le contenu de l’email.
L’UNIQUE but de l’objet d’un email doit être de faire ouvrir l’email !
Comment ?
Sur le web, les décisions se prennent en quelques secondes. Vous devez donc, en un clin d’œil, susciter la curiosité du lecteur !
Quel que soit la qualité du contenu de votre email, s’ils ne cliquent pas sur l’objet, ils ne le liront jamais.
Votre objet doit donc interpeller suffisamment pour faire ouvrir mais attention aux fausses promesses

2- Evitez les “spamwords”

En français, “spamwords” pourrait se traduire par “mots spams” Il s’agit de certains mots, tel que argent, sexe, argent, profit, etc. qui sont considérés par les algorithmes anti-spams comme ayant une forte probabilité d’émaner d’un spammeur.
Chaque fournisseur de messagerie (Gmail, yahoo, etc) a son propre algorithme anti-spams et y met une liste de “spamword”. Cette liste étant confidentielle, vous pouvez trouver sur le web certains de ces mots (recherche Google).
La présence de spamwords dans l’étude sémantique de votre texte implique généralement que votre email atterrisse directement en boîte de spam au lieu de la boîte de réception.

3- Mettre en avant une phrase ou un chiffre percutant

Une technique simple pour attirer l’attention de votre lecteur dès l’ouverture de l’email est de pouvoir quantifier une information présente dans votre newsletter (cliquez sur l’image ci-dessus pour voir des exemples).
Couplée avec un promesse forte affichée dès le début, cette technique permet, avec un design performant, de capter l’attention du lecteur.

4- Résumer les grandes idées

Un email n’est pas un roman. Donc, évitez d’écrire de trop longs messages.
En général, une centaine de mots est largement suffisant.
Surtout que l’objectif est de résumer les points essentiels d’une information, puis de rediriger vers le site ou le blog, une page de capture ou de vente, pour “en savoir plus…”

5- Des phrases courtes !

Vous devez avoir un langage adapté à vos destinataires afin de vous assurer qu’ils cliquant sur vos liens.
Partez du principe que vos lecteurs manquent de temps et qu’il y a de fortes chances pour qu’ils ne lisent pas entièrement votre message. Vous devez donc faire des phrases courtes et qui vont à l’essentiel.
N’hésitez pas, pour la clarté de la lecture, à utiliser des tirets et/ou des puces.

6- Design ou pas ?

Certains web-entrepreneurs n’hésitent pas à utiliser des emails en mode texte, sans aucun design. Ils sont persuadé qu’ainsi, le lecteur pourra se concentrer sur la lecture sans être perturbé par des éléments graphiques ou de mise en page élaborée.
D’un autre côté, d’autres web-entrepreneurs vous expliqueront que si le design apporte plus d’ergonomie, grâce à des visuels ou des graphiques, la lecture sera facilitée et l’attention du destinataire captivée.
Donc, envoyer des emails au format “texte brut” ou au format “html” relève d’un choix éditorial, de la thématique et du ton employé.
A vous de choisir ce qui plaît le mieux à vos lecteurs (n’hésitez pas à sonder votre liste).
N’oubliez pas non plus un élément important : votre email doit être au format “html” si vous désirez bénéficier de statistiques sur les clics sur les liens inclus dans l’email.
Enfin, les études ont montré que ls newsletter au format html ont un meilleur taux de clics internes.

7- Le CTA, but ultime pour convertir vos prospects en clients

Outre les infos pertinentes et intéressantes que vous diffuserez dans votre newsletter, il est important de mettre en valeur un Call-To-Action (CTA) pour concrétiser les objectifs de votre newsletter. Idéalement le CTA portera vers une page de vente (ou de proposition de service).
IMPORTANT : n’oubliez jamais qu’un internaute n’entreprend jamais d’actions s’il n’y est pas invité !

Convertir vos prospects en clients : CONCLUSION

Avec le respect de ces 7 techniques, votre newsletter devrait atterrir dans la boîte de réception de vos destinataires. Ces techniques vous aideront aussi à remplir vos objectifs en termes de trafic et de conversion.
Bien entendu, ces 7 techniques sont indispensables… mais non suffisantes pour vous assurer la boîte de réception. Il y a aussi d’autres aspects à prendre en compte dont le plus important est le fait d’authentifier vos envois à l’aide des clés DKIM, SPF et DMARC. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet en cliquant ici et je peux installer pour vous ces clés en cliquant ici.

Vues : 73

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le svp...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un écrin pour votre E-book

• Plusieurs modèles à disposition
• Chaque Couv vous sera fournie en 2 tailles

Avez-vous envie de...

Devenir un,
Entrepreneur Libre

Téléchargez le Livret “Lancer une web entreprise pour moins de 200 €/an” en remplissant ce formulaire :